La Présence

Á Soi :

C’est être conscient, seconde par seconde, de tout ce qui se passe à l’intérieur de mon corps, que ce soit physique, émotionnel ou mental.

Á l’autre :

C’est prendre conscience que l’autre est un autre : son histoire, ses blessures, ses désirs, ses besoins. Je ne peux donc pas le comprendre mais simplement l’entendre, c’est-à-dire l’écouter avec neutralité, avec compassion et sans le prendre en charge.

J’accueille l’autre tel qu’il est, dans l’amour inconditionnel, tout en respectant mes limites du moment. La présence à mon bébé, c’est accepter qu’il ne pleure jamais pour rien. Ce n’est pas non plus pour “faire ses poumons”. Il y a toujours une cause, même si je ne peux pas la comprendre ; je peux l’entendre, dans l’écoute, la présence et la tendresse, sans me culpabiliser.

La présence à mon enfant, c’est lui accorder chaque jour des moments de disponibilité sans “distraction“ extérieure, sans jugement et sans conseil.

Á la relation :

C’est l’espace d’échanges entre moi et les autres : les paroles, les actes et l’énergie. Je reste conscient de la réalité, en me respectant et en respectant l’autre.

Je garde la responsabilité de ma partie de la relation et je ne suis pas responsable de la partie de l’autre. Il y a une ligne frontière exactement au milieu de notre relation, chacun reste responsable de son propre territoire. Je ne donne pas de conseil, de menace, je ne prends pas le pouvoir et je n’accepte pas que l’autre le fasse. J’affirme simplement mes limites, mes besoins et je respecte ceux des autres.

Á mon Dieu intérieur :

En plus de ma pensée, mon intelligence, mes émotions, mon corps, je possède une énergie divine qui me guide grâce à mes intuitions. Le silence extérieur et intérieur me met en contact avec cette partie de moi, mon âme guidée par l’esprit, qui possède des pouvoirs au-delà de toute imagination humaine. C’est ma seule sécurité.

Á la Terre :

La Terre-Mère est ma source de vie physique. J’y prends toute ma force, toute mon énergie. C’est une nécessité vitale de rester en conscience avec cette réalité. Cela m’aide à me libérer de tous mes attachements humains et matériels. Mon corps vient de la terre et y retournera quoi qu’il arrive.

Á Dieu, messager et guide de l’univers :

Une énergie qui régit tout l’univers existe. Cette énergie est capable de créer l’univers entier et en même temps tout ce qu’il y a sur cette planète : les minéraux, les végétaux, les animaux et les hommes. Au niveau humain, sa puissance est infinie et rien de ce qui se passe n’est un hasard. L’ouverture de ma conscience me fait découvrir cet équilibre. C’est un immense orchestre dont aucun être humain ne peut connaître tous les accords. Ce qui est certain, c’est qu’il n’y a pas deux ou plusieurs orchestres mais un seul. Il n’y a donc aucune séparation entre les races, les religions ou les cultures ; comme les instruments d’un orchestre, elles ont toutes un rapport avec les autres. Elles sont des compléments indispensables à la connaissance humaine et aucune ne possède la vérité en entier. Tout ce qui existe est nécessaire, sinon cela n’existerait pas.

Á mon corps, mes sensations :

C’est par mon corps que je reçois les messages de mon divin. Le langage de mes douleurs, de mes malaises et de mes maladies est un langage ; cela n’a rien à voir avec les microbes ou les conditions extérieures. Ces derniers sont réels mais ils utilisent les erreurs de mon chemin pour abîmer mon corps. Ces intrusions sont des conséquences et non des causes.

C’est aussi la présence aux instants de bonheur que ressent mon corps par l’intermédiaire de tous mes sens.

Á mes émotions :

Chaque refus d’une réalité, d’un besoin, me procure une émotion due à mon histoire.

Ces émotions sont là pour m’avertir d’une erreur ou d’un danger. Les accepter, les reconnaître et en tirer des leçons me ramène dans mon chemin de vie avec lequel je ne peux pas tricher.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.